Accueil / Blog / Actualités : Municipales 2014 partie 4: programme du vainqueur en exclusivité!

Logo_ville_beziersLes élections municipales 2014 de Béziers se sont soldées par la victoire de la liste « Choisir Béziers » menée par Robert MENARD et soutenue notamment par le FN avec 47% des voix.

L’arrivée au pouvoir d’un candidat soutenu par l’extrême droite a suscité des craintes. Afin de les dissiper le Petit Chameau à Lunette a envoyé son meilleur reporteur qui nous a envoyé une interview exclusive de notre nouveau maire. Enquête, scoops, révélations, c’est tout de suite dans LPCAL Mag.

[Début de l'enregistrement]

« -Monsieur le Maire bonjour. Merci de nous recevoir et félicitations pour votre élection.

-Bonjour. Merci. C’est avant tout la victoire des Biterrois avant celle d’un homme ou d’un parti.

-Votre arrivé à la mairie a suscité de vives réactions.

-Oui. Nous avons fait l’objet de campagnes violentes et excessives. On a dit que les loups entraient dans Béziers. Certains même voyaient débouler les panzers dans les rues.

-En effet c’est ridicule.

-N’est ce pas? C’est ridicule puisque les panzers sont trop larges pour les ruelles de Béziers.

-Ha? Heu, bien. Sinon parlez nous de vos premières mesures. Votre programme était très porté sur la sécurité.

-En effet, la sécurité est une priorité. Nous allons tout d’abord réarmer la milice.

-Vous voulez dire la police?

-Non, non, la milice.

-Ha! Et la réarmer comment? Avec de tasers, des flashballs?

-Il ne vous a pas échappé que les délinquants n’était pas armés de pistolets à eau. Il faut combattre le feu par le feu. Ainsi nous avons passé commande de nombreux Sturmgewehr 44. Mais nous ne nous arrêterons pas là. Il ne vous a pas échappé que les délinquants ne s’arrêtent pas entre 22h et 6h du matin? Pour y mettre un terme nous instaurerons un couvre feu et tout contrevenant sera abattu sans sommation puisqu’il s’agira alors d’un délinquant.

-Hum. Heu… Et sinon vous vouliez relancer l’emploi et le centre-ville.

-Concernant le centre-ville, il ne vous a pas échappé que le palais de justice sera déplacé, laissant un grand bâtiment inoccupé? Et bien nous allons y aménager une Kommandantur.

-Pardon?

-Oui, l’endroit est idéal. En centre-ville, à deux pas de la mairie et accolé à une maison d’arrêt insalubre que nous réaffecterons pour notre Gestapo.

-…

-Cela relancera l’activité en centre-ville et créera de nombreux emplois de miliciens, agents de renseignement, délateurs, tortionnaires…

-…

-Mais ce n’est pas tout. Pour relancer le tourisme et la culture nous ferons de grandes reconstitutions historiques des événements marquants de Béziers.

-Un beau projet, mais concrètement?

-Nous commencerons par une reconstitution réaliste annuelle du siège de Béziers lors de la Croisade des Albigeois. C’est un événement majeur qui ravira les amateurs d’histoire.

-Heu… C’était un massacre et c’est peu reluisant.

-Ne faites pas de mauvais esprit. Ce sera formidable, très spectaculaire. Et cela permettra également de lutter contre la surpopulation carcérale, d’une pierre deux coups.

-Lutter contre la surpopulation carcérale?

-Ne faites pas l’imbécile. J’ai dit que ce serait réaliste, mais nous n’iront pas jusqu’à massacrer d’honnêtes citoyens, les prisonniers feront l’affaire. Mais j’entends déjà les droit-de-l’hommistes s’outrer, je tiens à les rassurer. Nous sommes conscients que les prisonniers ont des droits, ainsi je m’engage à ne les utiliser que si nous n’avons pas assez d’opposants politiques sous la main.

[quelqu’un frappe à la porte et entre] -Herr Bürgermeister, la réunion d’état major va débuter.

-Excusez moi. Le devoir m’appelle.

-Merci de nous avoir accorder cette entrevue.

-Ne nous quittez pas si vite, vous semblez avoir émis quelque objections à notre programme. Mon ami ici présent va procéder à un petit interrogatoire de personnalité de routine.

-Heu… »

[Fin de l'enregistrement.]

A l’heure actuelle nous n’avons toujours pas de nouvelles de notre reporteur. Mais la géolocalisation de son téléphone indique qu’il se trouverait dans les sous-sol de la permanence de « Choisir Béziers ». On se demande bien ce qui peut se passer pour qu’il y reste aussi longtemps.

Écrire un commentaire

*

Votre courriel ne sera pas publié.


*

Copyright Le petit Chameau à Lunettes © 2014   |   Top
/*]]>*/